Résultats de la recherche pour ' chien toi '

CARL, mon chien, celui qui m’inspire et pour lequel j’aimerais être telle qu’il me voit …

carlandco121.jpg 

Carl est né lévrier en Espagne et ce n’est pas de sa faute. Il est de ces chiens longilignes souvent qualifiés de… »nobles » – « fiers » -  « rapides »… tant d’adjectifs qui ne sont que des considérations humaines. Dans la réalité ils sont plutôt désservis par leur phénotype, puisque bien plus que choyés et admirés pour ce qu’il sont, l’homme s’est empressé de les utiliser pour de scandaleux « divertissements ».

Par le poème qui suit, Carl vous raconte son passé, et celui de tant d’autres …

 carlandco051.jpg Je m’appelle Carl, lévrier Galgo

De couleur noire, je porte le deuil de mes compagnons d’infortune,

Je suis le témoin de ce qu’ils appellent les « coutumes »

Peu importe mon passé puisque des amis m’ont sauvé,

Mais le sort de mes compagnons m’a tant éclaboussé…

Mes cousins sont nés au pays de Shakespeare

Où l’on ne songe qu’à les faire courir

Pour nous au pays des fiers taureaux,

Comme eux, le sang coule sur notre peau.

Lévriers sans identité, nous portons un seul nom,

Pour leurs petits jeux, nous sommes « chiens d’utilisation »

Sur nos allures ils se font hidalgos

Nos performances les font maestro.

Ils abusent de notre vitesse dont ils font leur noblesse,

Exploitent nos caractères, dont notre gentillesse ;

Captifs d’un enfer organisé, esclaves d’un orgueil démesuré,

Aux noms « d’honneur, culture, identité … » dont ils aiment s’affubler…

Petits lévriers … ne naissez plus !

A deux ans vous finirez aussi en rebus,

Ces gens là sont trop tyranniques et cupides

Pour que je puisse imaginer votre avenir limpide.

Pour ceux qui ne savent pas encore :

Le nombre de nos victimes de leurs scandaleux « sport »,

Qui chaque année sont persécutées et puis tuées,

Ou convoyées en pays lointains pour être « recyclées »…

Au delà de 50.000 en Espagne,

Beaucoup plus encore en Grande Bretagne …

Sans foi ni loi et sous prétexte de « tradition »

Les paris et gains d’argent étant en réalité leur unique ambition.

Honte à ceux là qui nous font tant souffrir

A leurs complices qui refusent d’intervenir ;

Les enfants de ces « pères » ne doivent plus en être fiers

Et doivent refuser de devenir leurs disciples et tortionnaires.

Si nous survivons à leurs sévices,

Et que nos corps restent couverts de cicatrices,

Elle ne sont que le miroir de toute cette cruauté,

Que vous devez dénoncer, pour tenter de les sauver.

Que cessent enfin ces agissements qui répugnent

Moi je voudrais rêver que des miens le regard se rallume…

Que des gens sensibilisés réagissent

Afin que des lois empêchent ou punissent. 

 

                      carlo.jpg

LES ESSENCES DE LA TERRE

Par ma fenêtre je les sens, elles sont là, devant mes yeux, elles m’attirent irrésistiblement …

                  .aout20110601.jpg

Cette fenêtre est celle de la cuisine, où j’aime m’y reposer dans la journée, car c’est là qu’est souvent « maman ». Cette fenêtre s’ouvre le matin avant les autres, laissant entrer les premiers rayons du soleil. Sur sa gauche, un jeune jasmin exale au printemps un parfum suave. Devant, un vieux pin maritime qui aux heures les plus chaudes, transpire d’une vivifiante odeur de résine; derrière lui un vaste laurier rose dont le parfum subtile nous embaume 6 mois de l’année et me rappelle le coco que j’appréciais tant dans mon enfance - Le tronc de ce pin se prête à l’exubérance d’un  beau dipladénia blanc, qui à la tombée de la nuit reflète toute sa splendeur :

                 aout2011073.jpg

                 aout2011094.jpg

Ce bel arbre de ses grands bras généreux, procure aussi de l’ombre  à un superbe hibiscus aux fleurs orangées, à une gentiane, un curcuma, un hortensia, un phlox, aux rosiers miniatures…et d’autres espèces aimant certes la chaleur … mais comme pour tout ce qui vit « point trop n’en faut » !

hibiscus1.jpg

                  aout2011077.jpg         

 La chaleur ici est parfois assez torride, et de mai à fin octobre, la pluie se fait rare, ce qui explique l’orientation des plantes fleuries à proximité de ce pin, mais aussi l’utilité d’une culture en pot,  aout2011082.jpg   aout2011083.jpg afin de mieux maîtriser leurs arrosages. Il arrive d’ailleurs que même certains cactés souffrent un peu de cette sécheresse et apprécient d’autant l’ombre de « Monsieur Bon Pin » !

               aout2011078.jpg

Toutes ses senteurs et couleurs  à l’extérieur de cette fenêtre, contribuent à l’ambiance de cette cuisine qui se doit d’être chaleureuse, accueillante, car c’est ainsi que « maman » voit la vie - même à l’intérieur de cette pièce, elle tentera de valoriser tout ce que cette terre peut offrir à l’homme, à moindre frais, pour peu qu’il sâche  la découvrir, l’observer, l’apprécier et la respecter…

  cuiine.jpg 

                                       cuisine711.jpg

Ici, la générosité de Dame Nature y est « déposée » comme une offrande, une merveille…afin qu’il soit plus agréable d’y goùter ou de la cuisiner ! - Si « maman » n’aime pas le vide autour d’elle … elle n’apprécie pas pour autant l’opulence, la surproduction, qui sont synonyme d’exploitations toujours plus abérrantes … engendrant finalement la famine pour trop d’habitants de cette planète, ainsi que la destruction du biotope si précieux pour tout ce qui vit ! – Elle, elle préfère apprécier ce qui veut bien pousser ; ou glâner tout ce qui pousse à l’état naturel (framboises, mûres, figues, châtaignes, noisettes, noix, amandes, champignons …) sans jamais dépasser ses propres besoins.

                      aout2011067.jpg

En ce mois de septembre, cette grande Dame nous comble de beaucoup de fruits juteux et sucrés, mais aussi les amandes que j’adore ramasser sous l’arbre, courir avec… et puis jouer à essayer de les casser !

                        aout2011048.jpg

Il y a aussi beaucoup de tomates à cueillir en ce moment, d’ailleurs « maman » se lasse un peu d’ être obligée d’en faire des conserves pour ne pas les gâcher… et oui, elle n’est pas de cette époque où la peur de manquer inquiétait les esprits et où les conserves rassuraient…

                     aout2011070.jpg

J’avais oublié de vous dire que nous habitions en Italie … (bien que mes « parents » soient natifs de la région parisienne) , ce pays où couleurs et épices font délices… ces beaux piments (forts !) qui ici poussent sans soucis et qui dans notre maison, servent aussi et surtout à la  »décoration » … mes « parents » préférant tout de même garnir leurs plats d’origan ! – Les plafonds en Italie étant hauts, il faut savoir que cette « guirlande » mesure plus d’un mètre de long mais est malgré cela une bien piètre représentation de la conservation de cette épice, qui ici s’étend sur des dizaines de mètres par maison !!! - (à son extrémité vous remarquerez le fruit du caroubier, très bel arbre qui demande 15 ans de vie pour commencer à fructifier, mais qui est à présent totalement délaissé par l’homme)

                    aout2011045.jpg

Aujourd’hui, il y a une autre senteur dans la cuisine : le potager nous ayant offert notre premier melon… ENORME ! (hormis d’arroser chaque jour le jeune pied durant ses 15 premiers jours, ces melons ont poussé ensuite avec seulement un léger arrosage au pied tous les 15 jours et SANS ENGRAIS …) voilà le résultat :

                               aout2011042.jpg

… 4 kg 100 ! …et dont l’aspect et le parfum laissent présager du meilleur !

Le potager, le voici ci-dessous tel qu’il était au mois de juin … » petit mais dense en variétés cultivées ! « 

potagerjuin2011006.jpg

Il est entouré d’une barrière « rustique » confectionnées avec les branches d’oliviers élagués l’année passée  (son utilité est simplement de nous empêcher d’aller y piétiner et d’y « arroser » les plans de thym, menthe, persil ou basilic qui sont en bordure…car comme tous chiens mâles qui se respectent, chaque touffe insolite tente nos marquages !…) – Les cannes qui servent à fixer les pieds de tomates ici, sont de très forts « osiers » que l’on trouve dans cette région des Abruzzes, et qui peuvent atteindre 5/6 mètres de hauteur. Après la saison des tomates, elles sont traditionnellement tronçonnées et servent à démarrer le feu dans les cheminées (ou poëles). Autrefois, les terres qui possédaient ces « cannes » étaient très prisées car ce matériaux très résistant servait aussi à renforcer les charpentes, à faire des clôtures pour les animaux, etc …Aujourd’hui que ces osiers n’intéressent quasiment plus, ils sont plutôt considérés comme du friche envahissant et donc condamnés à être détruits et à disparaître …

 aout2011011.jpg

Bientôt, il y aura aussi les vendanges dans ce village – cette année avec la chaleur et la sécheresse, « le raisin promet d’être bon » …disent-il ! – Chez nous,  un unique cèpe, mais de raisin de table, et du meilleur !…qui pousse entremêlé aux arbres, aux fleurs, aux palmes …qui a grimpé le long d’un balcon (un « Roméo »!)  et qui se plait bien ainsi !

à suivre ……………..

 

 

 

 

 

 


juillet 2019
L Ma Me J V S D
« août    
1234567
891011121314
15161718192021
22232425262728
293031  

Auteur:

chezcarl

Catégories

  • Pas de catégorie

Commentaires récents

Archives


la ferme nature |
planetcapricorn |
photos des calamity |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Bonne Journée !!
| Internet et moi
| Créaphotos